démarche nutrition reconnue par les ministères de l'agriculture, de l’environnement et de la santé

02
JUIL
Interview de Florence et Maurice Benattia, bergers Bleu-Blanc-Coeur dans les Côtes d’Armor (22)


Florence et Maurice ont repris l’exploitation familiale des parents de Florence en novembre 2012. Située à Yvignac La Tour dans les Côtes d’Armor (22), l’exploitation, Gaec Les bergers associés, compte actuellement 700 brebis pour 105 hectares.

Bleu-Blanc-Coeur un choix en cohérence avec notre souhait d’autonomie alimentaire.

« Nous avons connu Bleu-Blanc-Cœur lors d’une réunion organisée par notre coopérative Ter’elevage. Puis lors d’une seconde rencontre au SPACE, nous avons décidé de faire un essai qui a été convaincant. Nous sommes engagés dans la démarche depuis avril 2017. Notre souhait est de tendre vers l’autonomie alimentaire avec plus de pâturage et d’herbe. Ce choix nous a permis de nous orienter sur la démarche Bleu-Blanc-Cœur.

Nous avons commencé avec 65 hectares pour arriver aujourd’hui à 105 hectares comprenant plus de 20 hectares de pâturage, 20 hectares de fauche, 45 hectares de céréale ou encore 6 hectares de luzerne. »

Des changements positifs depuis notre passage en Bleu-Blanc-Coeur.

« C’est le jour et la nuit sur la qualité des carcasses. Nous obtenons un gras blanc tigré que nous n’avions jamais eu auparavant. La qualité organoleptique est également reconnue. Nous avons des retours toujours positifs des restaurateurs avec qui nous travaillons et de nos clients en vente directe. Ce résultat émane d’un travail sur l’alimentation des animaux : ajout de céréale, notamment de l’orge, augmentation de la luzerne et de l’herbe. Egalement, nous avons constaté qu’en donnant plus de luzerne aux brebis, elles sont plus vives et produisent plus de lait. »

Notre fonctionnement : vers une agriculture raisonnée…

« Nous essayons d’être raisonnés dans notre mode d’élevage. Nous gardons toute notre paille, nous n’utilisons pas d’OGM, ni de glyphosate. Nous sommes dans le préventif plutôt que le curatif et utilisons parfois des huiles essentielles. Les agneaux sont élevés avec le lait maternel durant deux mois sous la mère puis avec une alimentation diversifiée qui répond aux exigences du cahier des charges Bleu-Blanc-Cœur. »

Oui, on a tous le droit de bien manger…

« … J’ajouterai à un coût correct pour être accessible à tous. Il est important pour nous de nous engager à produire une viande de qualité à un coût raisonné. L’autonomie alimentaire tend d’ailleurs à améliorer le coût de production. »


L'Agneau de la Croix Neuve, de Florence et Maurice Benattia, est en vente dans le magasin « les fermiers de la baie » à Saint-Malo (35) et directement à la ferme sur commande (Croix Neuve, Yvignac-La-Tour) (22) (sous forme de colis : un demi agneau ou agneau entier). 

Contact pour commander : 06 26 34 86 51 ou 06 88 73 41 15


 

Partager