démarche nutrition reconnue par les ministères de l'agriculture, de l’environnement et de la santé

12
MAI
Murielle l'abeille


Murielle est la reine des abeilles. Elle dépasse ses congénères de quelques têtes et de quelques abdomens et son espérance de vie est de 4 ans. Elle fait beaucoup d’envieuses dans la ruche car elle a une vie trépidante : elle passe son temps à se reproduire alors que toutes les autres ne consacrent leur courte et monotone existence qu’à un travail fastidieux et répétitif… Et oui, courte vie car leur espérance moyenne est seulement de 45 jours.

Pourtant, à leur naissance, rien ne prédestinait ni Murielle, ni ses congénères à la vie qu’elles ont eu. Elles étaient toutes dotées du même potentiel génétique….

Mais Murielle a eu un traitement de faveur ! Lorsqu’elle est née et qu’elle n’était encore qu’une larve, alors que ses sœurs ont été nourries pendant deux jours à la gelée royale puis sont vite passées au régime miel, Murielle a continué à être nourrie à la gelée royale pendant son enfance et puis toute sa vie… C’est cette nourriture spéciale et uniquement cela, qui va rendre la reine si différente des autres abeilles. Et oui, c’est la nourriture qui fait la reine !

Alors que le miel n’est composé quasiment que de sucres et d’eau, la gelée royale, elle, contient aussi des protéines, des graisses, des minéraux, des vitamines, qui jouent un rôle particulier. Ce sont ces composants qui font la richesse nutritive de la gelée royale. On les appelle des nutriments, et ce sont ces précieux nutriments qui vont réveiller les gènes endormis de l’abeille ordinaire pour la transformer en future reine.

Ce lien entre l’expression d’un gène, la qualité de la nourriture et la richesse de l’environnement est un vrai symbole de la puissance mais aussi de la fragilité de la chaine alimentaire


Pour aller plus loin :


Partager