21
AVR
« EDDE (En Direct Des Eleveurs) : Du rêve à la réalité… » | Un article de Pierre Weill

Reportages


Pierre Weill, co-président de Bleu-Blanc-Coeur, s'est rendu à Remouillé (44140) pour visiter la laiterie d'« En Direct des Éleveurs ». Il vous raconte la belle aventure de ces éleveurs qui vendent désormais « leur lait » !

« La première fois que Fabrice et ses collègues m’ont parlé de leur projet de laiterie, il était difficile de croire qu’ils iraient « au bout de leurs rêves ». Hier, dix ans après, en visitant leur laiterie, force est de constater que, malgré les embuches (nombreuses….) ils ont réussi jusqu’au moindre détail, jusqu’à la dernière goutte de leur lait. Ils ne vendent pas « du lait », ils vendent « leur lait », fait d’aventure humaine, d’amitié, de respect des sols, d’entreprenariat, de vie animale et de nouvelles technologies.

L’histoire d’EDDE, ce n’est pas seulement pas l’histoire de paysans qui créent leur laiterie, c’est l’histoire de paysans qui se réapproprient leur métier dans toute ses complexités. Si Bleu-Blanc-Cœur a un sens, c’est ici qu’il s’exprime ; le lait qu’ils produisent est fondamentalement un lait différent parce que la façon de nourrir et d’élever les vaches a changé. La science complexe de la « chimie du vivant », la « biochimie » l’atteste et le mesure : c’est un lait différent !  Goutez-le et vous sentirez cette différence subtile. Non, tous les laits ne sont pas du même blanc. Celui-ci respire un mode de production différent qui lui donne une composition différente, une différence mesurable tout au long de l’année par cette « science du vivant » dans n’importe quel labo de biochimie, une différence que l’on ressent aussi en le buvant, une différence qui signifie respect des animaux à un bout de la chaîne alimentaire et bénéfices pour l'homme à l’autre bout, une différence qui a le goût de cette belle aventure humaine et du respect des hommes qui produisent ce lait.

Les consommateurs ne s’y trompent pas, dans les magasins qui vendent ce lait, plus cher parce que meilleur, il est partout en tête des ventes. Ce n’est plus une niche… c’est un « switch ». On peut donc être plus cher (et donc rémunérer le travail des producteurs) si on est différent, c’est la grande leçon de cette aventure. Trop longtemps, on a innové sur les emballages sans changer les produits à l’intérieur. Ici l’histoire, belle et vraie se mesure et se goûte, alors « le citoyen consommateur » l’achète et en tire tous les bénéfices : …. A leur santé, et à la vôtre ! »

Pierre Weill.


Pour en savoir plus sur "En direct des Eleveurs" : www.endirectdeseleveurs.fr